Diardigallus

(syn. Lophura Ϯ Siamese Fireback Pheasant L. diardi) Pierre Médard Diard (1795-1863) French zoologist, collector in the Dutch East Indies 1819-?1863; genus Gallus Brisson, 1760, junglefowl; "3Diardigallus, Bp.  Nul voyageur ne méritait mieux que M. Diard l'honneur de donner son nom à une espèce nouvelle, et on ne sait quelle maladresse a toujours empêché qu'on ne lui rendit cette justice. En effet, le beau Faisan que Temminck avait voulu lui dédier sous le nom de Phasianus diardi, n'est autre que le Ph. versicolor, Vieill. L'Alectrophasis que M. Guérin a figuré sous son nom, ne diffère pas du cuvieri! . . .et, récemment, on aurait voulu appeler, d'après lui, le véritable Acomus erythrophthalmus, Raffles, et  pyronotus, Vieill.  ...  En effet, cet oiseau n'est pas moins remarquable par ses formes que par le brillant de son plumage. C'est, pour ainsi dire (même par la queue), un véritable Coq sans pendeloques. Ce genre devra donc suivre immédiatement Gallus, et dans notre Tableau il devrait se trouver sous le nº 39, comme Diardigallus, au bas de la colonne des Coqs, plutôt même que de commencer celle des Gallophasis.   La couleur violette qui predominé, ou du moins saute aux yeux les moins exercés, et la préférence dont est digne ce nouvel Euplocomus diardi, Temm., nous l'a fait dénommer Diardigallus prelatus." (Bonaparte 1856); "Diardigallus Bonaparte, Compt. Rend. Acad. Sci. Paris, 43, 1856, p. 414, 415. Type, by monotypy, Euplocomus diardi Bonaparte." (Peters 1934, II, 117).

Search for more names on the Key to Scientific Names in Ornithology by James A. Jobling.
Recommended citation
Jobling, J. A. (2019). Key to Scientific Names in Ornithology. In: del Hoyo, J., Elliott, A., Sargatal, J., Christie, D.A. & de Juana, E. (eds.) (2019). Handbook of the Birds of the World Alive. Lynx Edicions, Barcelona. (retrieved from www.hbw.com on 19 January 2019).