GEOSPIZOPSIS

(Thraupidae; Ϯ Plumbeous Sierra-finch G. unicolor) Specific name Passerculus geospizopsis Bonaparte, 1853 (= syn. Geospizopsis unicolor); "Un Fringillide si remarquable, qu'il nous décide à fonder un nouveau genre compose de cette espèce mexicaine que nous nommons melanotis, et d'un autre Spizien de Colombie que nous avons appelé dans nos notes à la collection Delattre, Passerculus geospizopsis. Ces Passereaux, en effet, par la forme de leur bec très-court et trièdre, par la brièveté et la conformation de leurs ailes, dont la première rémige est si courte, et les cinq suivantes de longueur égale, par leurs pattes si énormément développées, offrent des caractères tout particuliers. Nous nommons le genre Geospizopsis, et l'espèce déjà décrite G. typus ... Presque intermédiaire entre les deux familles des FRINGILLIDES et des ICTÉRIDES, notre nouveau genre tient à la fois de Dolichonyx, Sw., tout au plus, il est vrai, le dernier des Agélaiés, et d'Embernagra placé, mais peut-être à tort, parmi les Pipilonés" (Bonaparte 1856).

Search for more names on the Key to Scientific Names in Ornithology by James A. Jobling.
Recommended citation
Jobling, J. A. (2018). Key to Scientific Names in Ornithology. In: del Hoyo, J., Elliott, A., Sargatal, J., Christie, D.A. & de Juana, E. (eds.) (2018). Handbook of the Birds of the World Alive. Lynx Edicions, Barcelona. (retrieved from www.hbw.com on 17 December 2018).